DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grande-Bretagne : confirmation d'un second foyer de fièvre aphteuse

Vous lisez:

Grande-Bretagne : confirmation d'un second foyer de fièvre aphteuse

Taille du texte Aa Aa

La présence d’un second foyer de fièvre aphteuse a été confirmée ce matin en Grande-Bretagne. L’existence d’un troisième foyer suspect révélée par la presse britannique été démentie par le gouvernement. Le ministère britannique de l’environnement a indiqué que le second foyer de la maladie se situait non loin du premier, dans un élevage du Surrey, dans le sud-ouest du pays. Le bétail infecté est déjà en cours d’abattage.

Lundi, la Commission européenne a confirmé que les exportations britanniques de viande fraîche, d’animaux sur pied et de produits laitiers étaient interdites jusqu‘à nouvel ordre.

La fièvre aphteuse est une maladie virale très contagieuse, généralement non mortelle, qui touche principalement les bovins et les porcins. Elle touche très rarement les hommes. Il y a six ans une épizootie a dévasté les élevages britanniques coûtant quelques 8,5 milliards de livres à l‘économie du pays.

Les autorités britanniques attendent toujours le résultat des tests devant déterminer l’origine de l’infection. Deux laboratoires de recherche animales implantés non loin des exploitations touchées ont fermé leurs portes par précaution tout en se défendant de toute violation de leur protocole de sécurité.