DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Géorgie dénonce une nouvelle provocation de la Russie

Vous lisez:

La Géorgie dénonce une nouvelle provocation de la Russie

Taille du texte Aa Aa

Le président Mikhaïl Saakachvili affirme qu’un chasseur russe a tiré un missile sur son pays. Cet acte, selon lui, vise à semer la panique et à déstabiliser son régime pro-occidental. Il appelle l’Union européenne à réagir: “Je pense que ce n’est pas qu’un problème pour la Géorgie. C’est une menace pour la Géorgie et surtout ce genre d’incident est avant tout un risque majeur pour la sécurité européenne”. Les restes d’un missille identifié comme russe par le ministère géorgien de l’Intérieur, ont été découverts près du village de Tsiteloubani à une soixantaine kilomètres à l’ouest de Tbilissi. L’engin n’a pas explosé. La Russie dément catégoriquement ces accusations comme le relaie l’ambassadeur russe sur place : “On m’a montré des preuves d’un tir de missile mais je dément que la Russie soit responsable de ce tir”.

Le Kremlin assure qu’aucun de ses avions n’a violé l’espace aérien géorgien comme l’affirme Tbilissi. Moscou a demandé l’ouverture d’une enquête pour désigner les responsables du tir, accusant à demi-mot la Géorgie d’avoir monté l’affaire de toute pièce.