DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le compte à rebours à un an des JO de Pékin lancé en grande pompe, mais sans étouffer les critiques

Vous lisez:

Le compte à rebours à un an des JO de Pékin lancé en grande pompe, mais sans étouffer les critiques

Taille du texte Aa Aa

C’est dans un déluge de feux d’artifices, de danses, de chants et sons et lumières que Pékin a donné le coup d’envoi du compte à rebours vers les XXIXe Jeux olympiques d‘été. Le plus grand événement sportif et culturel jamais organisé par la Chine débutera dans exactement un an, le 8 août 2008.

Avec le président du Comité international olympique Jacques Rogge aux premières loges, la cérémonie somptueuse organisée sur la place Tia’anmen a réuni dix mille invités triés sur le volet. Des stars, à l’image de l’acteur Jackie Chan. Mais aussi les représentants de plus de deux cents comités nationaux olympiques.

Les autorités chinoises ont tout fait pour que la fête soit une réussite. Le président du parlement n’a pas oublié de répéter que la Chine était déterminée à “promouvoir l’esprit olympique, la paix mondiale, le développement”. Pourtant, plusieurs sujets viennent ternir ce magnifique tableau.

La pollution pour commencer, fait peser une réelle menace sur les jeux olympiques. Un épais “smog” étouffe régulièrement la capitale chinoise, classée au vingt-huitième rang des villes les plus polluées du pays. Ces derniers temps, des pluies torrentielles ont paralysé la circulation routière.

Mais c’est surtout sur la liberté de la presse et sur les Droits de l’Homme que la Chine est très critiquée. La cause du Tibet est particulièrement mise en avant. Depuis mardi, huit étrangers ont été interpellés. Certains d’entre eux avaient déployé sur une portion de la muraille de Chine une banderole appelant à la libération de cette région de l’Himalaya.