DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Raid aérien sur Bagdad

Vous lisez:

Raid aérien sur Bagdad

Taille du texte Aa Aa

L’armée américaine a lancé un raid sur Sadr City, quartier chiite de Bagdad. L’opération aurait tué 30 terroristes présumés, soupçonnés par l‘état-major d’appartenir à des milices soutenues par l’Iran. Mais selon les secours et le témoignage d’un policier, le raid a causé la mort de onze civils dont trois enfants et quatre femmes.

Depuis des mois, les forces américaines et irakiennes s’efforcent de combattre les milices chiites, qui détiendraient, selon Washington, des explosifs et des armes en provenance de l’Iran. Les Etats-Unis soupçonnent aussi l’existence d’un réseau qui enverrait des miliciens irakiens en Iran pour y être entraînés. Ce raid est intervenu alors qu’un pèlerinage chiite a débuté dans la ville sous la vigilance des services de sécurité qui redoutent des attentats de la part des extrémistes sunnites.

Il y a six mois déjà que la capitale irakienne est en proie à un regain de violences interconfessionnelles en dépit du déploiement de 85 000 soldats américains.