DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Géorgie veut saisir le Conseil de sécurité de l'ONU après un tir de missile dont elle a été victime

Vous lisez:

La Géorgie veut saisir le Conseil de sécurité de l'ONU après un tir de missile dont elle a été victime

Taille du texte Aa Aa

Le ministre géorgien des Affaires étrangères a néanmoins tenu à calmer les esprits. Depuis lundi Tbilissi accuse Moscou d’avoir largué la bombe. Le Kremlin dément. Le chef de la diplomatie géorgienne, Guela Bejouachvili, relativise : “Il nous faut construire des relations, de bonnes relations, avec notre voisin mais elles doivent être basées sur des principes acceptables par les deux pays, tels que les principes de frontière ou de souveraineté.”

Un missile a été tiré lundi près de la région séparatiste d’Ossétie du Sud, sans exploser ni faire de victime. Différents observateurs internationaux sont sur place. L’OSCE souhaite rester discrète mais confirme que l’avion qui a largué l’explosif provenait du nord-est, la direction de la Russie.

D’autres affirment que l’avion a tiré le missile en réponse à des tirs au sol. La Russie a sous-entendu que la Géorgie aurait pu tirer elle-même le missile pour incriminer Moscou.