DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ouverture d'une "jirga de paix" afghano-pakistanaise à Kaboul

Vous lisez:

Ouverture d'une "jirga de paix" afghano-pakistanaise à Kaboul

Taille du texte Aa Aa

Des centaines de chefs religieux et tribaux afghans se sont réunis ce matin à Kaboul pour participer à cette assemblée de 3 jours. Objectif : empêcher les talibans et Al-Qaïda de menacer davantage l’Afghanistan et le Pakistan. Kaboul a invité 175 Pakistanais. Le président afghan Hamid Karzaï devait d’ailleurs être accompagné de son homologue pakistanais. Mais Pervez Musharraf s’est fait remplacer par son premier ministre tandis que des déclarations sur la proclamation d’un état d’urgence au Pakistan étaient démenties.

Hamid Karzai a déclaré que les deux pays pouvaient vaincre Al-Qaïda et les talibans s’ils oeuvraient en commun. Il a jugé également “infâmant pour l’histoire de l’Afghanistan” l’enlèvement de femmes. Une allusion au groupe des sud-Coréens enlevés par les talibans en juillet parmi lesquels figurent 16 femmes. L’assemblée est placée sous haute surveillance. D’après une source pakistanaise, 70 des invités pakistanais ont boudé cette réunion. Parmi eux, des députés et délégués d’un parti pro-taliban.