DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pristina n'acceptera d'autre statut que l'Indépendance pour le Kosovo

Vous lisez:

Pristina n'acceptera d'autre statut que l'Indépendance pour le Kosovo

Taille du texte Aa Aa

Les dirigeants kosovars haussent le ton à la veille de la reprise des discussions sur le futur statut de la province séparatiste serbe. A l’issue d’une rencontre hier avec le commandant de l’OTAN, le Premier ministre du Kosovo, Agim Ceku, a mis en garde la communauté internationale : “Toute proposition autre que l’indépendance est inacceptable. Nous demandons à la troïka de ne pas faire de nouvelles propositions. On ne devrait pas perdre de temps à discuter de l’indépendance ou du plan Athisaari.”

Cette Troïka, qui regroupe Russie, Union européenne et Etats-Unis, participe dès demain à de nouvelles négociations à Belgrade puis Pristina. Négociations qui s’annoncent difficiles. La Serbie répète qu’elle refuse l’indépendance du Kosovo. Moscou, qui soutient Belgrade, a déjà refusé de voter une résolution sur l’indépendance de la région qui compte près de 90% d’Albanophones.