DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Crash aérien au large de Moorea : les Polynésiens sous le choc

Vous lisez:

Crash aérien au large de Moorea : les Polynésiens sous le choc

Taille du texte Aa Aa

Une chapelle ardente a été dressée à Papeete à Tahiti pour les victimes du crash aérien. Au moins 16 corps ont été repêchés hier. Quatre personnes sont portées disparues. Presque toutes les victimes sont de nationalité française. Parmi elles figurent des collaborateurs du gouvernement polynésien ainsi que deux hauts fonctionnaires de la Commission européenne. Il était midi jeudi en Polynésie et minuit à Paris quand l’avion d’Air Moorea s’est abîmé en mer. L’appareil, qui venait de décoller, effectuait le vol Moorea-Tahiti. Les causes de l’accident sont encore inconnues. L’appareil avait passé une visite de contrôle le 18 juillet. Le pilote, lui, comptait 3500 heures de vol.

La France, qui exerce sa souveraineté dans l’archipel, envoit trois experts du BEA, le Bureau d’enquêtes pour la sécurité de l’aviation civile. Le secrétaire d’Etat à l’Outre-mer se rend également sur place. “Toute la Polynésie est en deuil”, a déclaré le président de l’Assemblée territoriale polynésienne. Les recherches reprennent ce vendredi. L’avion gît par 600 à 700 mètres de fond d’après les autorités.