DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Conseil de sécurité confie un rôle accru aux Nations Unies en Irak

Vous lisez:

Le Conseil de sécurité confie un rôle accru aux Nations Unies en Irak

Taille du texte Aa Aa

Dans une résolution présentée par les Etats-Unis et la Grande-Bretagne et adoptée à l’unanimité de ses quinze membres sous le numéro 1770, le Conseil a prorogé d’un an le mandat de la Manui, la Mission des Nations unies en Irak. Le Conseil a également décidé que les fonctionnaires onusiens en Irak devront, “si les circonstances le permettent”, apporter leur “assistance” au gouvernement irakien dans différents domaines. L’ambassadeur américain à l’Onu se dit satisfait : “La réconciliation est de la responsabilité du peuple et du gouvernement irakiens mais les Nations Unies peuvent apporter leurs expériences spécifiques pour les aider dans ce processus”. George W. Bush salue un “signal important” des Nations Unies pour soutenir la stabilité de l’Irak et le représentant britannique à New-York appelle toutes les parties à s’engager : “Je réaffirme une nouvelle fois qu’un Irak démocratique, stable et en paix n’est possible que dans le cadre d’un effort collectif avec tous les voisins de l’Irak”.

Ces décisions interviennent malgré la persistance de l’insécurité en Irak et la réticence des personnels de l’ONU, dont les effectifs pourraient doubler sur place d’ici octobre. Le 19 août 2003, vingt-deux fonctionnaires onusiens dont le représentant spécial, le Brésilien Sergio Vieira de Mello, avaient été tués dans un attentat au camion piégé commis contre le quartier général de l’ONU à Bagdad.