DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les cas de fièvre aphteuse semblent se multiplier en Angleterre

Vous lisez:

Les cas de fièvre aphteuse semblent se multiplier en Angleterre

Taille du texte Aa Aa

Un quatrième élevage est sous la surveillance des autorités sanitaires et fait l’objet d’une zone de protection. La nouvelle est tombée la nuit dernière. Ce foyer présumé se trouve à l’extérieur de la zone de sécurité établie après la confirmation du tout premier cas la semaine dernière. Le deuxième cas dans cette zone a été confirmé. Et le troisième élevage est pour l’instant soupçonné d‘être touché par le virus. On attend les résultats des analyses. L’Institut de santé animale et le laboratoire vétérinaire privé, qui mettent au point des vaccins contre la fièvre aphteuse et qui se trouvent dans la première zone de protection, restent dans le collimateur des enquêteurs. Le virus pourrait s‘être échappé d’un des établissements via un déplacement humain. La propagation via le sytème d‘évacuations des eaux usées n’est non plus pas écarté. Si le quatrième cas est confirmé, il suscitera des interrogations sur les mesures de sécurité mises en place par les autorités. Des autorités qui ont levé hier l’interdiction de transports des animaux.