DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le dépouillement a commencé en Sierra Leone

Vous lisez:

Le dépouillement a commencé en Sierra Leone

Taille du texte Aa Aa

La participation a été massive et ce scrutin présidentiel et législatif s’est déroulé sans incident majeur. Il était supervisé par 350 observateurs internationaux. Un vote historique et un test pour ce pays africain ravagé par une guerre civile meurtrière entre 1991 et 2001. C‘était aussi les premières élections depuis le départ il y a deux ans des Casques bleus des Nations Unies. Les 2,6 millions d‘électeurs devaient choisir entre sept candidats pour élire un successeur au président sortant Ahmad Tejan Kabbah, arrivé au pouvoir en 1996 et qui ne peut se représenter après deux mandats.

Le vice-président sortant Solomon Berewa, du Parti du peuple de Sierra Leone et Ernest Koroma, chef du Congrès de tout le peuple partent favoris, mais l’ex-ministre Charles Margai pourrait perturber l’ordre établi selon les observateurs. Pour être élu dès le premier tour, un candidat devra obtenir plus de 55% des suffrages. Le deuxième tour éventuel est prévu deux semaines après la proclamation des résultats qui ne sont pas attendus avant plusieurs jours.