DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La piste terroriste privilégiée après le déraillement d'un train de voyageurs entre Moscou et St Pétersbourg


monde

La piste terroriste privilégiée après le déraillement d'un train de voyageurs entre Moscou et St Pétersbourg

La justice russe a ouvert une enquête criminelle. Selon des renseignements préliminaires, l’accident est survenu à cause d’un engin explosif artisanal de deux kilos de TNT placé sur la voie.

Le déraillement s’est produit hier soir près de la localité de Malaïa Vichera à 500 km au nord de Moscou et à 170 km de St Pétersbourg. Cette ligne est l’une des plus fréquentées du pays avec notamment beaucoup de touristes et d’hommes d’affaires.
Une soixantaine de passagers et membres du personnel ont été blessés sur les 250 personnes qui se trouvaient dans le train.
Une trentaine de blessés ont été hospitalisés dont trois dans un état grave.

En visite près de la frontière mongole, le président Vladimir Poutine, est apparu à la télévision, recommandant par téléphone au ministre des Transports que tout soit fait pour aider” les victimes et pour “rétablir au plus vite” la ligne ferroviaire.

Les services secrets russes évoquent un lien entre l’attentat et l’insurrection en Tchétchénie. La piste nationaliste n’est cependant pas écartée.
Le FSB rappelle que la menace terroriste est toujours présente malgré la baisse des attentats depuis 2006 et notamment en prévision des législatives de décembre et de la présidentielle de mars 2008.
Le niveau d’alerte a été renforcé sur l’ensemble du territoire russe notamment à la gare de Moscou où les contrôles d’identité ont été multipliés.

Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Ouverture des marchés dans l'incertitude ce lundi