DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grande-Bretagne : les deux sites suspects non contaminés par la fièvre aphteuse

Vous lisez:

Grande-Bretagne : les deux sites suspects non contaminés par la fièvre aphteuse

Taille du texte Aa Aa

Les deux sites suspectés d’avoir été affectés par la fièvre aphteuse n’ont pas été contaminés. C’est ce qu’ont annoncé les autorités sanitaires britanniques. Hier, un zone de protection de trois kilomètres de rayon avait été mise en place par mesure de précaution autour des exploitations, une ferme située dans la zone de Romney Marsh, dans le Kent, et le parc de Chessington dans le Surrey, deux zones tres proches de Londres.

Le fait que ces deux sites ne soit pas touchés semble confirmer que l‘épizootie est sous contrôle. Apparue début août, la maladie n’a été confirmée que dans deux exploitations près du village de Normandy dans le Surrey, et selon le dernier rapport sanitaire, le risque qu’elle se propage au delà du comté est infime, mais les autorités britanniques observent la plus grande vigilance.