DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Massacre de Duisbourg : polices allemande et italienne en état d'alerte

Vous lisez:

Massacre de Duisbourg : polices allemande et italienne en état d'alerte

Taille du texte Aa Aa

Après la tuerie de Duisbourg en Allemagne, les autorités italiennes redoutent un nouvel épisode sanglant de la mafia calabraise. A Reggio de Calabre, elles ont tenu un sommet anti-mafia pour faire le point sur l’enquête et éviter une escalade de la violence dans la région de San Luca. Une cinquantaine de perquisitions ont eu lieu dans le village. Elles visaient les habitations de personnes présumées proches des clans Nirta-Strangio et Vottari-Pelle qui se livrent une vendetta meurtrière depuis 1991.

Deux enquêteurs italiens sont par ailleurs arrivés hier soir à Duisbourg en Allemagne pour collaborer avec la police allemande. Ce matin, les habitants du quartier ont déposé fleurs et bougies en demandant “pourquoi” devant la pizzeria italienne où s’est déroulé le drame.

Aujourd’hui la police allemande a précisé qu’ils analysaient encore les enregistrements des caméras de surveillance pour tenter de faire un portrait robot des deux suspects vus quittant les lieux du crime. Mais pour l’heure, les résultats sont peu concluants, car l’exécution des six Italiens s’est déroulé de nuit.
Les six victimes, âgées de 16 à 38 ans, ont été criblées de balles. Selon Rome, ce massacre fait partie du deuxième acte de la vendetta de san Luca.