DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pakistan : vers un partage du pouvoir ?

Vous lisez:

Pakistan : vers un partage du pouvoir ?

Taille du texte Aa Aa

Des discussions sont en cours entre l’administration américaine et plusieurs acteurs de la scène politique pakistanaise. Pervez Musharraf pourrait être contraint de partager le pouvoir. La Maison blanche aimerait faire émerger un centre modéré dans ce pays instable. Pervez Musharraf, allié des Etats-Unis dans la lutte contre le terrorisme, est plus contesté que jamais. Notamment depuis l’assaut donné contre un bastion islamiste, la Mosquée rouge, le mois dernier. Depuis, 250 personnes sont mortes dans des attaques et le camp intégriste semble se renforcer. Washington craint que l’actuel président ne soit renversé par un coup d‘état.

Les Etats-Unis pourraient inciter Benazir Bhutto à devenir Premier ministre au côté de Musharraf dont elle est l’une des grandes rivales. Washington ne confirme pas cette information. Mais de son côté, l’ancienne chef du gouvernement ne rejette pas cette hypothèse. ‘‘Le général Musharraf s’est engagé à placer le Pakistan sur un chemin modéré. Cela progressera si nous arrivons à faire travailler les forces modérées ensemble vers une transition démocratique. Je pense que dans les circonstances actuelles ce serait utile’‘, a-t-elle déclaré.

La constitution interdit à Benazir Bhutto de revenir au pouvoir mais cet obstacle pourrait être levé par l’actuel président. En septembre le Parlement élira le chef de l’Etat avant des législatives quelques mois plus tard.