DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un scrutin non conforme aux normes internationales, selon l'OSCE

Vous lisez:

Un scrutin non conforme aux normes internationales, selon l'OSCE

Taille du texte Aa Aa

Noursoultan Nazarbaïev est plus que jamais l’homme fort du Kazakhstan. Le parti du président vient de rafler tous les sièges au Parlement. Les résultats définitifs des législatives lui attribuent 88% des voix. Le président Nazarbaïev parle donc “d‘élections historiques” et ses partisans font la fête.

Les observateurs de l’OSCE déployés dans le pays ne le voient pas sous le même angle. Selon leur rapport, ces législatives n’ont pas répondu aux normes internationales : le seuil de 7% des suffrages fixé pour entrer au Parlement était trop élevé, estime l’OSCE, et il y a eu un manque de transparence pendant le dépouillement. Le parti social-démocrate, résolument dans l’opposition, n’a effectivement même pas pu conserver son seul siège de député avec seulement 4,6% des voix. “On est de retour en Union soviétique, au système du parti unique”, a protesté l’un des dirigeants de l’opposition.