DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Abdullah Gül brigue aujourd'hui la présidence de la Turquie pour la deuxième fois

Vous lisez:

Abdullah Gül brigue aujourd'hui la présidence de la Turquie pour la deuxième fois

Taille du texte Aa Aa

L’actuel ministre des affaires étrangères est l’un des trois candidats à ce scrutin dont le premier tour aura lieu au Parlement afin de désigner le 11ème président de la République. Abdullah Gül a été désigné par l’AKP, le parti au pouvoir depuis 2002, issu de la mouvance islamiste et qui a largement remporté les élections du 22 juillet dernier.

Avec 341 sièges sur 550 au parlement, l’AKP ne dispose pas de la majorité qualifiée des deux tiers pour faire élire Gül dès les deux premiers tours de scrutin. Mais à partir du troisième tour prévu le 28 août, la majorité absolue suffira. Gül sera opposé à un candidat du MHP, le parti de l’action nationaliste et à un autre issu d’une petite formation de l’opposition.

Ses candidatures devraient permettre au quorum d‘être atteint, écartant la crise institutionnelle qui avait secoué le pays en avril dernier. Le CHP, le parti républicain du peuple, principale formation de l’opposition pro-laïque avait alors boycotté le scrutin en arguant du passé d’islamiste d’Abdullah Gül. Un passé qui l’empêcherait selon le CHP de défendre les valeurs républicaines et la laïcité, principe fondateur de la Turquie moderne chère à Ataturk et à l’armée.