DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Turquie : Abdullah Güll échoue à se faire élire président de la République dès le premier tour

Vous lisez:

Turquie : Abdullah Güll échoue à se faire élire président de la République dès le premier tour

Taille du texte Aa Aa

Le premier tour de la présidentielle turque n’a pas désigné de vainqueur. L’actuel ministre des affaires étrangères Abdullah Güll arrive en tête mais n’a pas réuni les deux tiers des voix du parlement. Son parti l’AKP ne détient que 341 sièges sur 550. Un deuxième tour également à la majorité qualifié sera organisé dans quatre jours. Puis un éventuel troisième tour où le seuil d‘éligibilité sera abaissé à la majorité simple. Si au terme du quatrième tour personne n’est élu, de nouvelles élections législatives doivent être organisées.

Une première candidature de Güll au printemps avait provoqué une grave crise politique. En effet les milieux laïcs sont hostiles à l’accession à la présidence d’un politicien qu’ils accusent de vouloir islamiser le pays. Cette crise a conduit à la tenue de législatives anticipées remportées haut-la-main par l’AKP, le parti au pouvoir dirigé par le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan. Cette victoire a surtout renforcé la légitimité de Abdullah Güll à se représenter au poste de chef de l’Etat. Ces derniers mois le chef de la diplomatie turque a multiplié les déclarations d’allégeance au régime laïc.