DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dean: le Mexique pas encore à l'abris

Vous lisez:

Dean: le Mexique pas encore à l'abris

Taille du texte Aa Aa

Voici les images de la péninsule du Yucatan au Mexique après le passage du cyclone Dean. La gigantesque dépression, extrêmement dangereuse avant d’atteindre la côte caraïbe du pays, a perdu de sa puissance en touchant terre mardi. Des vents à 140 km/heure ont été enregistrés. Résultat: pas de victime et des dégâts limités à des inondations, des toits, des arbres et des pylones arrachés. A Chetumal, point d’entrée du cyclone au Mexique, l’eau est montée de deux mètres. Dans les villages mayas, les plus pauvres, des dizaines d’habitations ont été détruites par la force des vagues. “Tous ce que nous avions, nos outils pour travailler, les bateaux de pêche, tout ce qu’il y avait dans le restaurant, nous avons tout perdu” explique ce pêcheur.

Même si les dégâts sont sans commune mesure avec l’impact de l’ouragan Wilma en 2005, les habitants réclament des aides.” Tout a été détruit en quelques heures explique cet habitant. Nous demandons aux autorités de nous accorder des prêts et des crédits pour nous remettre à flot.”

A Cancun, deux plages auraient été endommagées. Son aéroport ainsi que celui de l‘île de Cozumel ont rouvert. A Tulum, les vestiges maya n’auraient pas trop souffert. Le président mexicain Felipe Calderon est sur place pour superviser les opérations de secours.

Le Mexique n’est pas encore tiré d’affaire. Dean poursuit sa route vers l’ouest et pourrait reprendre de la vigueur. Il est attendu dans les prochaines heures dans le golfe de Campeche, où se trouvent les principales infrastructures pétrolières du pays. Ces dernières ont été évacuées et fermées. L’ouragan pourrait ensuite retoucher terre à Véracruz.