DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Péloponnèse cerné dangereusement par les flammes

Vous lisez:

Le Péloponnèse cerné dangereusement par les flammes

Taille du texte Aa Aa

C’est une question de survie pour les habitants de nombreux villages toujours coupés des secours par un mur de feu dans la péninsule du Péloponnèse. Les Grecs attendent les moyens en hommes et en matériel promis par plusieurs pays européens. L‘état d’urgence est décrété sur l’ensemble du territoire. Le bilan ne cesse de s’alourdir, 49 morts, et les violents incendies poursuivent leur progression. Dans le Péloponnèse, le rideau de flammes s‘étend sur 160 km, de la côte ouest à l’extrême sud. Et un autre front préoccupe les pompiers, dans le sud-ouest de l‘île d’Eubée. Les habitants de quatre stations balnéaires ont été évacués.

“Je suis mécontente, triste, témoigne une femme de 89 ans. Je dois quitter ma maison car tout va brûler”. Un incendie s’est aussi déclaré au dessus de la capitale Athènes, sur le mont Hymette. Il a été circonscrit mais des cendres sont tombées jusque dans le centre-ville. Les renforts européens commencent à arriver sur place. La France a envoyé une soixantaine de pompiers et quatre Canadair, l’Allemagne trois hélicoptères, l’Italie et la Norvège un bombardier d’eau chacune.