DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les terroristes d'Hyderabad voulaient davantage de victimes

Vous lisez:

Les terroristes d'Hyderabad voulaient davantage de victimes

Taille du texte Aa Aa

Le carnage qui a touché Hyderabad aurait pu être encore plus important. Au lendemain des trois explosions qui ont fait au moins quarante trois morts et près de quatre-vingt blessés dans cette importante ville du sud de l’Inde, la police a annoncé avoir découvert une dizaine de bombes intactes. Des engins dotés de minuteurs et disséminés à travers la ville, à des arrêts d’autobus, des carrefours, sur des ponts piétons. Samedi, trois déflagrations s‘étaient produites, à quelques minutes d’intervalle, dans un parc d’attraction pendant un spectacle laser, puis devant un étal alimentaire d’une rue commerçante. L’enquête ne fait que commencer mais une vingtainte de personnes ont été interpellées pour interrogatoire.

Des attaques similaires ont touché plusieurs centres urbains du pays ces dernières années. L’Inde les a parfois attribuées à des groupes terroristes islamistes basés au Pakistan. A Hyderabad, par le passé théâtre d’affrontements entre les communautés hindoue et musulmane, les autorités locales ont appelé au calme la population qui, moins de vingt-quatre heures après le carnage, est encore sous le choc.