DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les dirigeants irakiens affichent l'unité

Vous lisez:

Les dirigeants irakiens affichent l'unité

Taille du texte Aa Aa

Une image d’unité irakienne tant attendue par la communauté internationale. Les principaux dirigeants politiques chiites, kurdes et sunnites réunis à Bagdad. Le président Talabani, les deux vice-présidents et le Premier ministre Maliki ont trouvé hier un accord sur certaines réformes, exigées par les Etats-Unis afin de parvenir à réconcilier les différentes communautés. Ces réformes portent notamment sur une réintégration d’anciens membres du parti Baas dans la fonction publique et l’armée, et sur la répartition des revenus pétroliers entre kurdes, chiites et sunnites.

Le chef du gouvernement irakien en a profité pour répliquer à ses détracteurs. A Hillary Clinton, qui réclamait son remplacement, Nouri al-Maliki a répondu “qu’en tant que démocrate, elle devrait respecter la démocratie”. Il a aussi exigé des excuses de la France après les critiques de Bernard Kouchner qui appelait également à sa démission. Le président Bush avait fait envoyer des renforts militaires en Irak, justement pour accorder un répit aux dirigeants et favoriser la réconciliation des communautés. Mais les démocrates américains s’impatientent et ne parlent plus que d’un calendrier de retrait.