DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelle démission d'un proche de Bush, Alberto Gonzales

Vous lisez:

Nouvelle démission d'un proche de Bush, Alberto Gonzales

Taille du texte Aa Aa

Le très controversé secrétaire américain à la justice, Alberto Gonzales a jeté l‘éponge. Son départ était attendu ou du moins réclamé par de nombreuses voix à la suite d’un scandale sur le limogeage de plusieurs procureurs fédéraux, des évictions perçues comme une purge politique. Premier hispanique nommé à un ministère aussi important, il était de plus en plus isolé au sein même du camp républicain. Alberto Gonzales était depuis longtemps dans le collimateur des démocrates et des associations de défense des libertés civiques. Impliqué dans une affaire d‘écoutes illégales, il passait pour l’un des plus zélés à mettre en oeuvre la politique antiterroriste de Bush. Ce dernier l’a soutenu jusqu’au bout : “Il est triste que nous vivions à une époque où on empêche une personne douée et honorable comme Alberto Gonzales d’accomplir une tâche importante, parce que son nom respecté est trainé dans la boue pour des raisons politiques”, a déclaré le chef de la Maison Blanche. Bush n’a pas encore nommé son remplaçant, mais le nom de Michael Chertoff, l’actuel secrétaire à la Sécurité intérieure est avancé.