DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pas d'accalmie sur le front des incendies

Vous lisez:

Pas d'accalmie sur le front des incendies

Taille du texte Aa Aa

La Grèce toujours terrorisée par les flammes. Plus de 60 morts, des villages dévastés, des milliers de personnes évacuées, depuis quatre jours, le bilan des incendies ne cesse de s’alourdir. Il s’agit des pires incendies de forêt jamais vu par les Grecs depuis des décennies. Attisé par un vent soutenu, une trentaine d’incendies font toujours rage dans l’ouest et le sud du Péloponnèse, la région la plus touchée, avec l‘île d’Eubée. Dimanche, les flammes ont frôlé le site archéologique d’Olympie, sauvé in extremis.

L’aide internationale continue à arriver. Plus d’une dizaine de pays ont mobilisé des moyens terrestres et aériens pour venir en aide aux Grecs. La Turquie a même annoncé l’envoi d’un bombardier d’eau. Concernant l’origine des feux, une enquête judiciaire a été ouverte, sept personnes ont déjà été inculpées pour incendie criminel.

Le gouvernement de Costas Caramanlis se démène pour contrer les critiques sur la gestion de la catastrophe. Une forte récompense est promise à toute personne aidant à capturer les pyromanes. Les drapeaux grecs sont en berne, trois jours de deuil national ont été décrétés.