DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le gouvernement grec intensifie sa gestion de la crise

Vous lisez:

Le gouvernement grec intensifie sa gestion de la crise

Taille du texte Aa Aa

Une réunion d’urgence du cabinet a eu lieu hier en présence de très nombreux ministres. Le premier ministre Costas Caramanlis a fait le point sur la situation et discuté des prochaines mesures à prendre dans la lutte contre les flammes qui ravagent le pays.

Alors que les sondages la donne battue face aux conservateurs au pouvoir pour les législatives anticipées du 16 septembre, la gauche multiplie ses critiques à l’encontre du gouvernement. Le chef du Pasok, le parti socialiste grec, George Papandréou a mis en cause l’amateurisme du gouvernement. “La vérité est que ce gouvernement a transformé la Grèce en État sans défense. Nous vivons une tragédie nationale”. Le leader de l’opposition a également critiqué “l’absence de coordination, les négligences, le manque d’efficacité et l’insouciance criminelle quant au budget de la protection civile”.

Des critiques relayées par une manifestation dans les rues de la capitale. Ce militant de gauche met lui aussi en cause le gouvernement conservateur : “Il n’y a généralement aucun pyromanes, pas de criminels mais au contraire des responsabilités politiques”.

La police a déjà arrêté plusieurs personnes dans tout le pays et la justice a prononcé hier sa première condamnation. Deux ans de prison contre un homme à l’origine d’un incendie.