DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le gouvernement grec sous le feu des critiques

Vous lisez:

Le gouvernement grec sous le feu des critiques

Taille du texte Aa Aa

Les critiques contre le gouvernement s’intensifient en Grèce, alors que les feux ravagent le pays depuis cinq jours, avec un bilan qui s‘élève à 63 morts. A moins de trois semaines d‘élections législatives, l’opposition socialiste dénonce l’incapacité des autorités à gérer la crise. Lundi une manifestation a rassemblé des centaines de personnes à Athènes.

Le Premier ministre conservateur Costas Caramanlis s’efforce lui de calmer les esprits. Ce mardi, il a lancé un appel à ses compatriotes pour qu’ils restent unis devant cette tragédie nationale. Il a annoncé également le lancement d’un plan de reconstruction pour les régions sinistrées.

Face à cette catastrophe sans précédent, de nombreux habitants s’estiment abandonnés par les autorités. Les associations caritatives sont à pied d’oeuvre pour accueillir les milliers de personnes, contraintes de fuir en toute hâte. Par ailleurs, l’aide des pays étrangers continuent à affluer. Au niveau européen, 15 Etats membres contribuent à l’effort de solidarité, envoyant du matériel et des hommes pour soutenir des pompiers grecs épuisés. Les incendies continuent d‘être très violents par endroits, notamment dans le centre et le sud du Péloponnèse, ainsi que sur l‘île d’Eubée. Jusqu‘à présent sept personnes ont été inculpées pour incendies volontaires.