DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'aide aux sinistrés s'organise en Grèce

Vous lisez:

L'aide aux sinistrés s'organise en Grèce

Taille du texte Aa Aa

Le pays est sonné par ces six jours d’incendies sans précédent. Des vêtements, des produits de première nécessité, c’est la survie au milieu des ruines encore fumantes… Pointé du doigt pour ses carences, le gouvernement met en place les procédures d’urgence, comme ce central d’appel, ou sinistrés et donateurs peuvent se signaler à tout instant.

Dans les banques, on fait la queue pour toucher les 3000 euros promis par le gouvernement à titre de première indemnisation d’urgence. 700 sinistrés ont été pour l’instant recensés. Mais c’est bien peu pour ces agriculteurs qui ont tout perdu, il faut chiffrer les dommages, des experts sont venus d’Athènes, comme à Kalidona. Mais les habitants sont à bout et se demandent comment ils vont s’en sortir : “Je ne pourrai pas reconstruire ma maison avec l’argent que je risque de toucher, je venais juste de la terminer, j’y avais mis énormément d’argent” dit cet homme.

“Comment peut-on reconstruire, tout a été détruit, tous les oliviers… se plaint cette femme. Ceux qui restent ici n’ont plus rien, il n’y a plus d’oliviers, nous avions nos olives, nos oranges, il n’y a plus rien, tout est brulé…”

Et même si près de 70 millions d’euros ont été collectés, dans ces paysages d’apocalypse, la colère gronde contre le gouvernement, accusé de manque de réactivité. A Athènes, une manifestation silencieuse était organisée ce soir, en soutien à ces 63 personnes mortes dans les flammes et à toutes ces autres qui maintenant, doivent apprendre à survivre.