DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une petite mesquinerie qui en dit long

Vous lisez:

Une petite mesquinerie qui en dit long

Taille du texte Aa Aa

En Turquie, l’armée a refusé d’inviter l‘épouse, qui porte le voile islamique, du nouveau président Abdullah Gül aux cérémonies du Jour de la Victoire. Ce n’est pas la première fois que l’armée turque, gardienne de la laïcité du pays, fait montre de son hostilité envers Abdullah Gül, un homme issu de la mouvance islamiste turque.

La plupart des médias du pays cependant, ont désapprouvé l’attitude de l’armée, qui selon eux va trop loin dans la défense des valeurs laïques. Mais l‘épouse du président, ainsi que celle du premier ministre Reccep Tayip Erdogan, voilée elle aussi, ne sont pas venues à la cérémonie, refusant ainsi de jouer la surenchère.

Abdullah Gül, ministre des Affaires étrangères depuis 2003 jusqu‘à son élection, assure avoir de longue date abandonné tout lien avec l’islam politique et s’est engagé après son élection à défendre la séparation entre l’Etat et la religion.