DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Deux candidats pour diriger le FMI : le Français Strauss-Kahn et le Tchèque Tosovsky

Vous lisez:

Deux candidats pour diriger le FMI : le Français Strauss-Kahn et le Tchèque Tosovsky

Taille du texte Aa Aa

Le Fond monétaire international (FMI) va se choisir un nouveau directeur. Ils sont deux à être candidat : le Français Dominique Strauss Kahn et le Tchèque Josef Tosovsky.

Le délai pour déposer son dossier de candidature était fixé à 6 heures, heure de Bruxelles. Le nom du nouveau patron du FMI sera connu dans les prochaines semaines.

D’un côté, donc, l’ancien ministre français des Finances, Dominique Strauss-Kahn, soutenu par l’Union européenne. De l’autre, Josef Tosovsky, ex-gouverneur de la banque centrale tchèque. Sa candidature est appuyée par la Russie.

Traditionnellement, l’Europe désigne le directeur du FMI, et les Etats-Unis choisissent le patron de la Banque mondiale. Mais cette règle officieuse est de plus en plus contestée par les pays émergents.

“Le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine jouent un rôle de plus en plus important dans le commerce mondial, reconnaît Henry Sterdyniak, économiste à l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE). Les pays asiatiques jouent un rôle de plus en plus important en ce qui concerne la finance mondiale. Et ces pays restent des nains au niveau du FMI et au niveau de la Banque Mondiale. Donc il est normal qu’ils essayent de réagir et de modifier les rapports de force”

C’est dans cet esprit que la Russie a nommé son candidat, Josef Tosovsky, pour briser le monopole occidental à la tête de ces organismes internationaux.

La Banque mondiale et le FMI ont vu le jour à la fin de la Seconde guerre mondiale. Ils sont censés aider à la stabilité et au développement économique. Pourtant ces dernières années, plusieurs pays ont décidé de se passer de l’aide de ces institutions.