DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les quatre membres présumés de l'ETA transférés lundi à Paris

Vous lisez:

Les quatre membres présumés de l'ETA transférés lundi à Paris

Taille du texte Aa Aa

La perquisition a continué toute la journée dans la maison de Cahors en France où ont été arrêtés hier quatre membres présumés de l’ETA… Trois hommes et une femme, placés en garde à vue, et parmi eux l’expert principal en explosifs de l’organisation terroriste.

La perquisition, véritable pêche miraculeuse pour la police, pourrait encore durer plusieurs heures… Quelques 800 pièces à conviction ont été mises sous scellé, détonateurs, bombes à ventouse, et plusieurs centaines de kilos d’explosifs. La salle de bains de cette maison a été transformée en véritable laboratoire de fabrication de bombes.

Le ministre espagnol de l’Intérieur a estimé que les interpellés étaient liés à plusieurs actions récentes de l’ETA, notamment l’attentat à la voiture piégée contre l’aéroport international de Madrid, attentat qui a fait deux morts le 30 décembre dernier. Une attaque aussi qui avait brutalement rompu la trêve décrétée par l’ETA.

Réaction ce dimanche de Jose Luis Zapatero, premier ministre espagnol :

“Vous savez que j’ai mis toute mon énergie à dialoguer et mettre fin à la violence. L’ETA a choisi la violence et alors j’ai dit et aujourd’hui je le repète que nous serions implacables face à la violence et face aux bombes et ceux qui les utilisent, et c’est ce que nous faisons”.

C’est ce lundi que les quatre membres présumés de l’ETA devraient être transférés à la section antiterroriste de Paris.