DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'armée britannique s'est totalement retirée de Bassorah

Vous lisez:

L'armée britannique s'est totalement retirée de Bassorah

Taille du texte Aa Aa

Un contingent de 500 soldats a quitté le palais qui leur servait de quartier général, remettant ainsi le contrôle de la plus grande ville du sud de l’Irak aux commandants irakiens. Leur retrait avait commencé hier soir. Ces troupes se sont repliées vers une base aérienne, à 25 km de Bassorah où elles ont rejoint 5.000 de leurs compatriotes qui assurent l’entraînement des forces irakiennes.

Un retrait qui n’est pas une surprise pour cet habitant de Bassorah : “J’avais constaté récemment un déploiement accéléré des forces irakiennes et cela montrait bien qu’elles allaient prendre le contrôle de la situation. Le retrait des Britanniques n’entraînera pas de vide dans cette région”.

Cet autre irakien se réjouit “du départ des troupes britanniques qu’ils considèrent comme des colonisateurs. Il se réjouit que les forces irakiennes prennent le contrôle car selon lui le peuple irakien rejette l’occupation”. Le nombre de militaires britanniques doit passer de 5500 à 5000 d’ici la fin de l’année.

Les britanniques s‘étaient installés à Bassorah, ville majoritairement chiite dès le début de la guerre d’Irak en mars 2003. Un conflit où 159 soldats britanniques ont déjà été tués.