DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les forces britanniques se sont retirées de Bassorah

Vous lisez:

Les forces britanniques se sont retirées de Bassorah

Taille du texte Aa Aa

Elles ont remis le contrôle de la plus grande ville du sud de l’Irak aux forces irakiennes lors d’une cérémonie de passation de pouvoir au palais de Bassorah, leur ex-quartier général. 500 soldats britanniques ont rejoint 5000 de leurs compatriotes dans la banlieue de la seconde ville du pays majoritairement chiite comme l’explique leur porte-parole : “C’est aux forces de sécurité irakiennes de commencer à assurer elles-mêmes la sécurité de Bassorah. Je pense que c’est la meilleure chose à faire. Plus nous resterons, moins les irakiens pourront gérer les choses par eux-mêmes”.

Un retrait “annoncé et planifié” comme le rappelle le premier ministre britannique Gordon Brown. Un retrait qui n’est pas une défaite selon lui mais qui est salué par cet habitant de Bassorah : “Nous n’avons besoin de personne pour nous aider. Laissez nous vivre une nouvelle époque, nous sommes irakiens et c’est notre pays, nous ne sommes pas un territoire anglais ou américain”.

Le nombre de militaires britanniques doit passer de 5500 à 5000 d’ici la fin de l’année. Depuis le début de la guerre d’Irak en mars 2003, les Britanniques ont perdu 159 de leurs soldats.