DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La droite populiste suisse provoque la polémique

Vous lisez:

La droite populiste suisse provoque la polémique

Taille du texte Aa Aa

L’affiche est placardée sur tout le territoire suisse et elle inquiète les représentants des droits de l’Homme, y compris au sein de l’ONU. C’est l’oeuvre de l’UDC, un parti de droite populiste. La propagande représente les étrangers qui vivent en Suisse comme des “moutons noirs” qu’il faut expulser.

“Mouton noir, se défend Ueli Maurer, le président de l’UDC, cela désigne les gens qui nous dérangent, et dont tout le monde voudrait se libérer. Mais cela n’a rien à voir avec des noirs et des blancs dans un contexte de racisme”. Au Conseil des droits de l’Homme de l’ONU, on n’y croit pas un instant. Des explications ont été demandées au gouvernement suisse. “C’est une mauvaise manière de faire de la politique, estime Ronnie Bernheim de la Fondation suisse contre le racisme. Mais malheureusement, très souvent, ça marche”.

La présidente suisse a dit son dégoût pour cette propagande de l’UDC, mais beaucoup de politiques se retranchent derrière la liberté d’expression.“Le symbole est clairement basé sur la couleur de peau, réagit un jeune habitant de Zurich. Mais pour moi qui vit ici depuis neuf ans, cela n’est rien de nouveau”. La droite populiste se sent d’autant plus forte qu’elle est en tête des sondages, à moins de deux mois des élections fédérales en Suisse.