DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

A la veille du sommet de l'Apec en Australie : George Bush veut "tenir bon" en Irak

Vous lisez:

A la veille du sommet de l'Apec en Australie : George Bush veut "tenir bon" en Irak

Taille du texte Aa Aa

Non à la guerre en Irak. Les Australiens montent au créneau à la veille du sommet de l’Apec, Melbourne, Sydney… Les manifestants contre la politique américaine en Irak se sont fait entendre un peu partout. Sydney sur les dents, alors les 21 dirigeants de l’Apec se retrouvent samedi… 5000 policiers, 5 kilomètres de barrières coupant la ville, la mégapole subit une opération de sécurité sans précédent. 20 000 manifestants y sont attendus ce week-end.

George Bush les a-t-il entendus? Arrivé hier en Australie, le président américain, de plus en plus sous pression sur l’Irak a reçu le soutien appuyé du Premier ministre australien. John Howard a assuré que l’engagement de l’Australie serait maintenu au même niveau qu’aujourd’hui, non pas en fonction d’un quelconque calendrier, mais en fonction des conditions sur le terrain.

George Bush n’a pas dit autre chose, il veut tenir bon en Irak malgré les pressions pour retirer les troupes américaines. “Si vous pensez comme moi, a t il dit, que la sécurité des Etats-Unis et la paix dans le monde dépendent de la démocratie au Moyen-Orient et en Irak, alors vous observez les progrès comme moi. Est-ce parfait? Absolument non, y a-t-il encore beaucoup de travail à faire ? Assurément oui..”.

Si l’Irak s’est invité aux premières discussions informelles de l’Apec, le sommet portera officiellement sur le commerce et le réchauffement climatique. Sans suspense, puisqu’on sait déjà qu’aucun engagement contraignant ne sera adopté sur les gaz à effet de serre.