DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Suspension de la peine de prison du patron de Hyundaï

Vous lisez:

Suspension de la peine de prison du patron de Hyundaï

Taille du texte Aa Aa

La cour d’appel de Séoul a suspendu jeudi la condamnation à 3 ans de prison de Chung Mong-koo, le président du constructeur automobile sud-coréen Hyundaï dans le cadre d’un scandale de caisse noire, Il avait été condamné à cette peine de trois ans de prison pour abus de confiance, détournement de fonds et fonds secrets. Cette suspension ne concerne pas la donation que va faire la famille du dirigeant, d’un montant d’environ 650 millions d’euros. Elle écarte au moins le risque d’une vacance du pouvoir à la tête d’un groupe automobile déjà malmené par un tassement de ses ventes à l’international. Le groupe Hyundaï Motor, 6ème constructeur automobile mondial, représente à lui seul 7% des exportations sud-coréennes. Chung Mong-koo reste également condamné par la justice sud-coréenne à prononcer des discours sur la transparence et à écrire des essais sur la gouvernance d’entreprise.