DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Zone euro : statu quo monétaire de la BCE

Vous lisez:

Zone euro : statu quo monétaire de la BCE

Taille du texte Aa Aa

La Banque centrale européenne a finalement décidé jeudi de ne pas toucher à ses taux d’intérêt directeur : c’est ce que les marchés attendaient sans considérer la décision comme acquise. Le taux de refinancement des banques notamment reste donc à 4%.

Mais la ténacité du climat de méfiance qui s’est installée sur les marchés financiers a eu raison de la rigueur de la BCE.
“La perspective de moyen terme pour la stabilité des prix, a affirmé le Président de la BCE Jean-Claude Trichet reste sujette à des risques élevés comme notre analyse économique et monétaire nous l’a montré. Les données macroéconomiques confirment également les fondamentaux solides de l‘économie de la zone euro et soutienne une perspective de moyen terme favorable à une réelle croissance du Produit intérieur brut”.

Après les 5 hausses de ses taux directeurs en 2006, la BCE avait resserré le crédit à deux reprises en 2007. Le statu quo décidé jeudi n’augure pas pour autant d’un maintien des taux jusqu‘à la fin de l’année, mais vu l’ambiance délétère des marchés financiers, nul ne sait quand le BCE reprendre son cycle de hausse du coût du crédit. En attendant, la banque d’Angleterre a également décidé jeudi de laisser inchangé son taux d’intérêt directeur à 5,75%.