DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Regain de tension entre les nationalistes basques et le gouvernement espagnol

Vous lisez:

Regain de tension entre les nationalistes basques et le gouvernement espagnol

Regain de tension entre les nationalistes basques et le gouvernement espagnol
Taille du texte Aa Aa

Une manifestation nationaliste basque, qui avait été interdite par les autorités régionales basques, a été rapidement dispersée à Saint-Sébastien. Des heurts ont eu lieu entre policiers et manifestants. Ce rassemblement avait été convoqué par Askatasuna pour demander une amnistie pour les membres de l’ETA emprisonnés et réclamer le droit à l’autodétermination pour les Basques.

José Blanco, le secrétaire général du Parti Socialiste espagnol a de nouveau condamné l’attitude de l’ETA : “Ils ont rompu le cessez-le feu parce que le gouvernement a dit non à leurs exigences politiques. Et je veux dire à la bande terroriste ETA que nous continuerons à dire non jusqu‘à ce qu’ils perdent tout espoir.”

L’ETA semble affaiblie par une série d’arrestations en France et en Espagne. L’organisation séparatiste basque a diffusé ce dimanche un communiqué dans lequel elle renouvelle ses menaces vis-à-vis de l’Etat espagnol, promettant de “frapper” sur “tous les fronts”. Elle revendique également des attentats perpétrés cet été, les premiers depuis de la rupture de son cessez-le-feu le 5 juin dernier.