DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Pologne en campagne

Vous lisez:

La Pologne en campagne

Taille du texte Aa Aa

La campagne pour les législatives est lancée en Pologne. Il y a deux jours les députés ont voté la dissolution du Parlement provoquant automatiquement des élections anticipées. Elles apparaissent comme un référendum sur l’action du Premier ministre Jaroslav Kacsynski. Mais le pari de la dissolution est loin d‘être gagné. Dans les sondages, Droit et Justice est en retard sur les libéraux. Le parti des frères Kaczynski recueille 25% des intentions de vote contre 30 % pour son principal adversaire. Sa campagne sera axée sur la lutte contre la corruption.

La gauche accuse de son côté le gouvernement d’avoir divisé les Polonais et ridiculisé le pays à l‘étranger par son conservatisme. Hier, l’ancien président Aleksander Kwasniewski est entré dans la bataille électorale. Sa formation pourrait elle aussi rejoindre le Parlement. Symbole d’unité, elle réunit des anciens communistes et certains de leurs opposants.

Jaroslav Kaczynski et le principal chef de l’opposition Donald Tusk étaient d’accord pour la dissolution de l’Assemblée. était devenu ingouvernable pour Jaroslav Kaczynski. C’est donc à une très large majorité qu’elle a été votée vendredi. Après l‘éclatement de la coalition au pouvoir en août le pays Donald Tusk et son parti seront les principaux rivaux de Droit et Justice. Les élections auront lieu le 21 octobre prochain. Deux ans avant l‘échéance prévue.