DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe jette l'éponge

Vous lisez:

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe jette l'éponge

Taille du texte Aa Aa

Shinzo Abe démissionne de son poste de Premier ministre et quitte également la direction du parti libéral, le PLD, le grand parti de la droite nippone. Sa démission intervient après une série de scandales, notamment financiers. Shinzo Abe était devenu impopulaire dans son pays. Il était contestée dans son propre camp. Des appels à sa démission avaient déjà fusés après l‘échec de son parti aux élections sénatoriales de juillet.

C’est la tension politique autour de l’extension d’une mission navale de ravitaillement en Afghanistan qui aura finalement contraint Shinzo Abe à jeter l‘éponge. L’opposition de centre-gauche, qui domine le Sénat depuis les élections de juillet, a l’intention de s’opposer à son renouvellement.

Shinzo Abe n’aura même pas tenu un an à son poste. Le 26 septembre 2006, il est devenu le plus jeune Premier ministre de l’après-guerre au Japon. En décembre, les premiers scandales éclaboussent son entourage. En février 2007, un vaste fiasco dans la gestion du système des retraites public est révélé. Des déclarations controversées et des affaires de corruption viendront ébranler un peu plus le gouvernement japonais. Selon un sondage réalisé le week-end dernier, moins de 30% des Japonais approuvaient l’action de Shinzo Abe.