DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe s'éclipse

Vous lisez:

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe s'éclipse

Taille du texte Aa Aa

Shinzo Abe a annoncé sa démission ce mercredi. Scandales, gaffes et, entre autres, échec électoral ont émaillé ses 11 mois et demi de pouvoir. Il quitte également la direction du parti libéral-démocrate, le PLD, le grand parti de la droite nippone.
Sa côte de popularité, qui était au plus haut lorsqu’il a pris les rênes du pouvoir, a dégringolé.

C’est la tension politique autour de l’extension d’une mission japonaise en Afghanistan qui aura finalement décidé Shinzo Abe à jeter l‘éponge. L’opposition de centre-gauche, qui domine le Sénat depuis les élections de juillet, a l’intention de s’opposer au renouvellement de cette mission.

Taro Aso, pourrait être le prochain premier ministre. Le parti libéral-démocrate, le PLD devrait désigner le successeur d’Abe la semaine prochaine, d’après les média. Taro Aso est le numéro deux du parti libéral-démocrate et un fidèle allié de Shinzo Abe. Mais il n’est pas le seul successeur potentiel. Face à l’incertitude politique, le yen et les valeurs japonaises ont terminé en baisse ce mercredi à Tokyo.

Shinzo Abe devrait rester à son poste pour expédier les affaires courantes jusqu‘à la désignation du nouveau premier ministre. Selon un sondage réalisé le week-end dernier, moins de 30% des Japonais approuvaient l’action de Shinzo Abe.