DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mauvaise nouvelle en Grande-Bretagne, avec un nouveau cas de fièvre aphteuse

Vous lisez:

Mauvaise nouvelle en Grande-Bretagne, avec un nouveau cas de fièvre aphteuse

Taille du texte Aa Aa

Londres pensait pourtant en avoir fini avec la maladie. Cette fois, c’est une ferme d’Egham qui est frappée, dans le Surrey, à une cinquantaine de km des deux élevages où la fièvre aphteuse était apparue le mois dernier. La décision de Bruxelles ne s’est pas faite attendre : “Nous avons stoppé la procédure engagée hier pour mettre fin à l’embargo, a précisé le porte-parole de la Commission…. En clair, la décision prise hier d’autoriser la Grande-Bretagne à exporter à nouveau à partir de novembre des animaux vivants en provenance de la zone surveillance est suspendue”.

Une aire de contrôle de 10 km de rayon a été mise en place autour de la ville d’Egham et l’abattage du troupeau a été ordonné par mesure de précaution. L’apparition de cas de fièvre aphteuse le 3 août avait entraîné l’abattage de 600 animaux, des centaines de millions de livres de pertes pour les éleveurs, et un boycott de Bruxelles.