DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Affrontements et attentats se succèdent

Vous lisez:

Affrontements et attentats se succèdent

Taille du texte Aa Aa

La violence sur tous les fronts au Pakistan. Une violence qui a plusieurs visages. D’abord les attentats suicides, qui depuis deux mois se sont nettement intensifiés. Quinze soldats ont été tués lorsqu’un kamikaze est venu se faire exploser dans le mess où ils dinaient, dans un campement militaire à Tarbela, dans le nord.

Autre visage de la violence, celui des affrontements entre les islamistes et l’armée. Cette dernière affirme avoir abattu une trentaine d’activistes dans les régions tribales du nord du pays. Enfin, tout au sud, dans la ville portuaire de Karachi, c’est un minibus qui a été pris pour cible par des inconnus.

Le véhicule a été mitraillé par des hommes à mobylette après qu’une grenade a été jetée à l’intérieur. Bilan, au moins six morts et six blessés. Quatre des victimes appartiennent à l’aile étudiante du plus important mouvement islamiste pakistanais, le Jamaat-i-Islami party. Son porte parole a accusé le Muttahida Qaumi Movement, un groupe rival proche du général Musharaf, d‘être à l’origine du carnage.