DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Microsoft va devoir se couler dans le moule européen

Vous lisez:

Microsoft va devoir se couler dans le moule européen

Taille du texte Aa Aa

Sauf recours en appel, c’est donc confirmé : Microsoft va devoir se couler dans le moule européen. Première exigence maintenue : l’interopérabilité. Pour permettre aux concurrents de rendre leurs logiciels compatibles avec l’omniprésent Windows, Microsoft devra leur fournir toutes les informations techniques nécessaires. L’autre point essentiel, c’est la commercialisation obligatoire d’une version de Windows sans le lecteur multimédia Media Player. Le hic, c’est que dans les faits, on se procure beaucoup plus aisément la version avec que la version sans, comme l’explique cet expert : “Les chiffres montrent que presque aucun consommateur n’a acheté cette version sans Windows Media Player. Dès lors, on peut s’interroger : la Commission a-t-elle vraiment agi au bénéfice du consommateur, parce que visiblement, les consommateurs n’ont aucun intérêt pour cette version. Mais d’un autre côté, le fait que le consommateur n’ait pas recours à la version de Windows sans Media Player est en soi une illustration de l’attitude anti-concurrentielle de Microsoft.”

Jim Murray est le directeur général du BEUC, le bureau européen des Unions de consommateurs. Lui se félicite que la justice européenne ait enfoncé le clou, et mise sur une diversification de l’offre au niveau des logiciels vendus avec les ordinateurs. “Je pense que les fournisseurs, les gens qui vendent les ordinateurs pourraient répondre à ce problème d’offre et trouver une solution, par exemple en mettant sur le marché des ordinateurs équipés de matériaux Microsoft mais incluant aussi le lecteur multimédia qu’ils jugent le meilleur”, explique-t-il.

Seul une plainte soulevée par le géant de l’informatique a été retenue. Bruxelles avait exigé la désignation d’un mandataire indépendant pour vérifier l’application de la condamnation, et ce aux frais de Microsoft. Pour les juges, la Commission a, sur ce point, outrepassé ses compétences.