DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Energie : une séparation entre production et distribution prônée par Bruxelles

Vous lisez:

Energie : une séparation entre production et distribution prônée par Bruxelles

Taille du texte Aa Aa

La réforme promet de bousculer les géants du secteur de l‘énergie en Europe. Bruxelles vient de proposer d’obliger les grands groupes de gaz et d‘électricité qui contrôlent à la fois la production et la distribution d‘énergie de renoncer à leur mainmise sur les réseaux de transport, en les louant, à défaut de les vendre. Le président de la Commission, José Manuel Barroso : “Je pense qu’il est temps de mettre fin aux écarts de prix selon les pays. Si vous regardez les résultats de notre enquête sur les différences et l’efficacité dans la protection des marchés à travers l’Europe, vous trouverez des résultats très, très étonnants, qui confirment que la situation actuelle ne peut pas continuer.”

Les concurrents des pays tiers ne sont pas en reste. Pour prendre le contrôle de gazoducs ou de réseaux de lignes à haute tension sur le sol européen, ils devraient obtenir l’accord de l’Union européenne. “Nous avons besoin d’imposer des conditions sévères aux investissements de compagnies non-européennes, pour nous assurer que nous jouons tous selon les mêmes règles. C’est très important”, a martelé José Manuel Barroso.

Enfin, alertée par les interruptions d’approvisionnements qui ont parfois affecté les pays européens, Bruxelles recommande la mise en place de mécanismes de solidarité entre les Etats-membres.