DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le bras droit de Pol Pot devant les juges

Vous lisez:

Le bras droit de Pol Pot devant les juges

Taille du texte Aa Aa

Après neuf ans passés en toute liberté, le numéro deux de l’ancien régime des Khmers rouges est aux mains de la justice. Nuon Chea a été rapidement transféré vers la capitale du Cambodge, Phnom Penh. Il a été présenté devant les juges du tribunal parrainé par l’ONU, qui est chargé de juger les crimes des Khmers rouges. L’ex-bras droit de Pol Pot a été arrêté tôt mercredi matin dans sa maison au milieu de la jungle, dans la région de Pailin près de la frontière thaïlandaise. Il avait été laissé en liberté après un accord conclu en décembre 1998 avec le gouvernement cambodgien de l‘époque.

Aux côtés de Pol Pot, le sanguinaire dirigeant des Khmers rouges mort en 1998 sans avoir été jugé, Nuon Chea avait le titre de “Frère numéro deux”. Considéré comme l’idéologue du régime, il est soupçonné d’avoir orchestré la plupart des purges au sein du Parti communiste cambodgien. Au moins un million 700.000 personnes ont été massacrées sous le régime Khmer rouge entre 1975 et 1979.