DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le "contrat social" de Sarkozy fait douter les syndicats

Vous lisez:

Le "contrat social" de Sarkozy fait douter les syndicats

Taille du texte Aa Aa

Nicolas Sarkozy donne deux semaines au ministre du Travail pour qu’il entame des négociations avec les partenaires sociaux. L’objectif : une refonte totale du système social français en réformant notamment les régimes spéciaux de retraite. “Il va falloir aller plus loin et simplifier certains aspects de la réglementation du temps de travail qui est l’une des plus complexes au monde (…) Cela implique une réforme du contrat de travail. Tout le monde le sait mais personne ne le dit. Nous ne pouvons plus tenir sur cette ligne Maginot juridique”, soulignait ce mardi le président de la République française.

La CFDT estime pour sa part que le rythme prévu des négociations est beaucoup trop rapide. Pour François Chérèque, secrétaire général du syndicat, “le calendrier qui nous est proposé est impossible à tenir. On ne fait pas cinq réformes sociales de fond en France en même temps. A vouloir trop faire, trop vite, on va bâcler le travail”.

La CGT, plus à gauche, lance un premier appel à la mobilisation. Son secrétaire général estime que la réforme pénalisera uniquement les salariés. “Je pense qu’un certain nombre de salariés, au fur et à mesure qu’ils auront des informations, sont susceptibles de manifester pour changer cette situation”, prévient Bernard Thibault.

Plusieurs gouvernements ont par le passé tenté de réformer contrat de travail et régimes spéciaux mais les mouvements sociaux ont jusqu’ici empêché tous les projets d’aboutir.