DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les moines boudhistes continuent de défier pacifiquement la junte au pouvoir

Vous lisez:

Les moines boudhistes continuent de défier pacifiquement la junte au pouvoir

Taille du texte Aa Aa

En Birmanie, les rues de Rangoon sont toujours le théâtre d’un mouvement de protestation pacifique. Ce mercredi, comme la veille, plusieurs centaines de moines bouddhistes ont défilé calmement dans le centre de la plus grande ville du pays. Quelques citoyens se sont aussi joints au mouvement.

Cette contestation est d’une ampleur rarissime dans ce pays où le moindre rassemblement public est interdit. Les protestataires dénoncent l’augmentation du prix des carburants et plus largement la cherté de la vie. Cela a commencé il y a plusieurs semaines. Les moines dénoncent en plus la fermeture par les autorités d’une des plus célèbres pagodes du pays.

La situation tourne au bras-de-fer. Hier, les forces de l’ordre ont tiré des gaz lacrymogènes et des balles en plastique sur les manifestants dont les religieux bouddhistes. Mais cela ne semble pas arrêter le mouvement. Les marches, les prières, sont autant de défis à la junte militaire au pouvoir.

Elle avait osé défier justement le régime : Aung San Suu Kyi le paie cher. La principale opposante, prix Nobel de la Paix en 1991, est en résidence surveillée depuis maintenant quatre ans.