DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Réforme sur l'énergie : vers une levée de boucliers de certains Etats-membres

Vous lisez:

Réforme sur l'énergie : vers une levée de boucliers de certains Etats-membres

Taille du texte Aa Aa

Les premiers visés par cette réforme, ce sont bien les mastodontes qui à la fois produisent et contrôlent la distribution, laissant peu d’espace aux nouveaux opérateurs. C’est le cas de l’Allemand EON ou des français EDF et GDF. La Commission veut démanteler ces positions dominantes et espère ainsi faire baisser les factures. L’avis de l’eurodéputé Alejo Vidal-Quadras : “Le point qui suscite le plus de conflits, c’est la séparation des propriétés, le transport et la production. Cette séparation, en termes de marchés, de fonctionnement de marché, paraît la solution la plus adéquate. Mais elle comporte un certain risque.”

Quoiqu’il en soit, la ministre française de l’Economie Christine Lagarde est déjà montée au créneau en annonçant que Paris allait rassembler des soutiens contre la réforme. Même opposition en Allemagne où son homologue a jugé le projet trop bureaucratique. Les hostilités devraient débuter dès octobre, lorsque les ministres de l’Energie se pencheront pour la première fois sur le dossier.