DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un nouveau bras de fer se profile en Turquie autour du voile islamique

Vous lisez:

Un nouveau bras de fer se profile en Turquie autour du voile islamique

Taille du texte Aa Aa

Le gouvernement de Recep Tayyip Erdogan veut remplacer la constitution du pays qui interdit notamment le port du voile sur les campus universitaires. La question est ultra-sensible en Turquie où cet interdit est sacré pour le camp laïc.
Le Premier ministre issu de l’AKP, le parti islamiste modéré, estime que le “droit à l‘éducation ne peut pas être restreint en raison de la tenue que porte une jeune femme”.

Les défenseurs de la laïcité, notamment l’armée et les recteurs d’universités accusent Erdogan, mais aussi le nouveau président de la Turquie de s’en prendre à la séparation de l’Etat et de la religion. Le président du comité des recteurs a rappelé que “l’interdiction sur le voile islamique dans les universités était un fait juridique décidé par la justice turque et confirmé par la Cour européenne des droits de l’homme”.

Les épouses et les filles du premier ministre et du nouveau président de la Turquie, Abdullah Gül, portent le voile islamique. Une tenue considérée chez les défenseurs de la laïcité comme un rejet du régime laïc turc.