DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nicolas Sarkozy évoque sa politique sociale à la télévision française


monde

Nicolas Sarkozy évoque sa politique sociale à la télévision française

Un chef de l’Etat français intransigeant. Nicolas Sarkozy s’est exprimé en direct ce jeudi soir à la télévision français sur divers sujets de politique interne et internationale, mais surtout de réformes sociales, sujet de la semaine. Ìl a martelé qu’il ne céderait pas sur celle des régimes spéciaux de retraite. Un dossier épineux qui sera au centre d’une grève dans les transports le 18 octobre : “Je dis aux cheminots, aux agents de la RATP (du métro), aux gaziers, aux électriciens et a tous les autres, que je fais confiance à leur honnêteté. On leur garantie le respect de leur statut particulier, mais ils doivent comprendre qu’il ne peut pas y avoir pour les Français deux catégories de personnes, ceux qui cotisent 40 années et ceux qui cotisent 37,5 années pour leur retraite.”

Le chef de l‘état qui souhaite une refondation de la fonction publique a répété son credo : “moins de fonctionnaires, mais mieux payés”… : “La France vit au-dessus de ses moyens. On a 1200 milliards d’euros de dettes. Les salaires et les retraites des fonctionnaires c’est 45 % du budget de la France. Si on remplace tous les fonctionnaires qui partent à la retraite, on ne pourra pas réduire les déficits. Et nous avons proposé avec le premier ministre, que la moitié des économies réalisées (en ne remplaçant qu’un fonctionnaire sur deux qui part à la retraite) en gain de productivité, on leur redonnerait en pouvoir d’achat aux fonctionnaires. Moins de fonctionnaires, mais mieux payés. C’est cela une fonction publique moderne.

Autres sujets abordés : la croissance, la lutte contre la fraude sociale et fiscale, la Turquie, l’Iran,les quotas d’immigration et son refus de retirer sa plainte dans l’affaire Clearstream.

Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Pays-Bas : Amsterdam veut nettoyer le Quartier rouge, haut-lieu de la prostitution néerlandaise